#_ Rencontre { PV Aleks }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

#_ Rencontre { PV Aleks }

Message par Doll le Lun 5 Avr - 22:42

«  Des fois, on dit que le soir, il faut faire plus attention autour de soi, car c’est le soir que les gangsters, voleurs, violeurs, pédophiles, pyromanes, prostituées et autre psychopathes sortent. C’est idiot, c’est le soir que je sors le plus souvent de mon trou en ce moment. »

Doll

Doll releva tout doucement sa main, et caressa ses cheveux a la vitesse d’un escargot malade. Cela faisait assez longtemps qu’elle n’était pas sortie vers 19h, maintenant elle essayait plus tard, en véritable créature de la nuit. Mais, maintenant elle connaissait tous les coins et recoins de la ville, de jour comme de nuit, et pouvait donc faire un plan détaillé de toute la cité, quartiers riches comme quartiers pauvres, parcs, cinémas… Elle pouvait même dire quels chiens ou chats sortaient de leur tanière, et à quelle heure! On pouvait maintenant dire qu’elle était la reine de la rue. Pour connaitre par cœur son fonctionnement. Pour n’aller, pour ne vivre presque que la. Parce qu’elle connaissait bien son monde. Parce qu’elle y régnait, et qu’elle connaissait tous ceux qui avait un rapport avec son monde, et s’entendait bien avec eux. Et maintenant qu’elle était devenue amie avec un voyou plutôt influent, on pouvait presque dire qu’elle influençait réellement son monde.

Mais… Cet endroit elle ne le connaissait pas. Ce devait bien être le seul d’ailleurs. Elle avait vaguement entendu parler de cette entreprise. Easter, comme Pâques. A cette fête, dans les familles, les enfants cherchent des œufs en chocolat, dans le but de faire en quelque sorte une compétition, et de trouver le plus gros, le meilleur, et de le garder pour lui. Mais pourquoi donc appeler une entreprise comme cela? Ce détail, la jeune fille aimerais le savoir. Car, pourquoi donc faire cela? Ce ne devait pas être une entreprise de chocolats, ce détail se verrait a l’enseigne, qui n’arborait aucun chocolat. Et puis, elle avait eu beau questionner son entourage, elle ne trouvait pas de réponses. Hors, la princesse ne voulait pas rester sans réponse. Elle voulait a tout prix connaitre cette entreprise. C’était d’ailleurs la première fois qu’un lieu l’attirait autant. En fait, c’est que pour elle, c’est mystérieux. Et, qui n’est pas attiré par l’inconnu? Donc, elle voulait savoir, se faire des liens dans l’entreprise. Tout connaitre. Puisque maintenant elle ne savait absolument rien.

Doll risqua quelques pas dans la direction de la porte d’entrée, et se rendit compte qu’il serait ridicule d’entrer, puisque si on lui demandait qui elle était venue voir a l’accueil, ou encore pourquoi elle était venue, elle ne serait pas bien reçue. Parce qu’elle ne savait pas quoi répondre. Parce qu’elle ne savait rien, encore une fois. Et, c’est plus un handicap le non-savoir qu’autre chose. Ce détail, la petite princesse s’en était rendue compte il y a bien longtemps, mais n’avait pas vraiment eu à faire face à un obstacle de cette taille. Elle voulait savoir, elle le voulait à tout prix. Et, elle sentait qu’elle devait savoir en même temps. Une impression tellement bizarre…

L’adolescente se positionna donc a côté de la porte d’entrée, adossée au mur. Puis, se rendant compte qu’elle risquait surement d’attendre longtemps, elle s’assit, glissant le long du mur. Elle mit ensuite sa tête sur ses genoux, ses bras les entourèrent, et elle se retrouva dans une position hermétique: elle ne pouvait plus rien entendre, elle ne répondrait plus. Au bout d’un certain moment qu’elle ne put déterminer, elle en revint à s’adosser contre le mur, trouvant cette position beaucoup plu confortable que la précédente.
La futur membre de l’Easter leva alors les yeux vers le ciel, et se mit tout simplement a rêver. Et si elle trouvait son avenir ici? C’était la première fois qu’elle se sentait aussi attirée par un endroit, il devait bien y avoir une raison. En fait, ce devait être le destin. Elle allait surement retrouver quelqu’un ici. Ou peut-être bien que non en fait. Mais, elle sentait qu’elle devait aller dans cet immeuble derrière elle, la reine de la rue le ressentait dans chacune de ses cellules. Comme si sa destinée était derrière elle, et que c ‘était là qu’elle allait vivre ses meilleurs moments. Ce qui serait parfaitement égal, le destin n’avait pas toujours été tendre avec elle, et toute cette masse de mauvaise choses devait bien trouver un contrebalançant, elle allait donc vivre autant de moments heureux qu’elle n’en avait vécu de triste, non? En tout cas, il n’y avait strictement aucune raison pour que cela n’arrive pas.

Soudain, Doll entendit la porte coulisser. Quelqu’un arrivait donc, enfin? Pas trop tôt! Elle se leva donc, et toisa l’inconnu.


« Bonjour. »

Des paroles, tout simplement glaciales, mais pleines d'espoirs en tout genre. Qu'allait-il lui apprendre?

_________________


I'm Addicted to you 'cause you know what you're toxic ~

Toxic - Britney Spears
avatar
Doll
Disciple & Apprenti Déesse élève de Amu-chan &. Modette otaku

Nombre de messages : 1644
Age : 22
Date d'inscription : 22/10/2008

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Je n'en ai pas pour l'instant...

Revenir en haut Aller en bas

Re: #_ Rencontre { PV Aleks }

Message par Invité le Dim 11 Avr - 0:02

« Tient donc, un rat... »

    « Stupide gens ! Rien ne pouvait don les tenir tranquille ? Rien ne pouvait les faire taire ? Rien ne pouvait les tuer ? Sauf moi, bien entendu, mais vu que je dois jouer les petits anges tout sage devant ce public de.... Je me dégoûte moi même, limite si je ne me baffais pas à la fin du show. Pourquoi avoir accepté d'être mannequin ? Pourquoi ne pas simplement être devenu quelqu'un de quelconque aux yeux de tous au Japon, pour les pourrir encore plus ? Tchhhh.... Stupide monde ! Ce monde de toute manière, n'est régit que par et pour l'argent. Il faut trois critères pour réussir dans la vie, sur cette planète maudite : l'argent -ce dont j'ai-, la fortune -ce dont je ne manque pas- et la peur -ce que je fais le plus souvent quand on n m'oblige pas à sourire bêtement. Oui, je suis une des rares personnes à ne pas être tomber plus bas que l'échelle, mais à être au sommet. Je suis celui qui de toute manière, règnera dans ce monde. Je serai Roi, pour tous vous pourrir, monde infecte !

    Alors il ne me restais plus à rien faire dans ce bâtiment. Dans ma loge, je regardais ce "moi" dans le miroir... Sourire niais, qui donnait l'impression que j'étais l'ange Mickaël. Ce sourire me dégoûtait, je me dégoûtais. Mais pour arriver à mes fins, je devais faire le maximum. Ce ne serait pas un sourire qui changera la face du monde et j'en étais conscient. En quoi des mots, des sourires, des poignées de mains allaient-elles changer le monde telle qu'elle est maintenant ? Humf ! Faites moi rire... Je laissais ce sourire de gamin bête derrière moi, laissant tomber mon masque pour faire face à la véritable personne que j'étais. Quel magnifique sourire d'assassin j'avais. Certes, je n'avais tué que ma famille, mais je trouvais que c'était un bon début. La chose qui me faisait le plus plaisir : les cris des autres. Les cris de douleur.... Uhuh....

    Enfin, pourquoi je m'attardais ici ? Ce bâtiment aussi me dégoûtait. Que m'apportait-il ? De l'argent ? Mais je n'en avais rien à faire ! Mon titre de noblesse et ma situation social me servait déjà d'argent. Même pas besoin de monnaie, je donnais mon à qui voulait l'entendre, j'obtenais ce que je voulais. Mon sourire s'élargit lorsque que je franchis les portes automatique d'Eatser. Cette société ne m'apportait rien d'autre qu'un moyen de me divertir en attendant mon ascension vers le sommet le plus haut. Comme un Roi, je serai celui que l'on respectera le plus en ce monde noir. J'étais prêt à rentrer chez moi, lorsqu'un personne osa m'interrompre. Un mot, un mot de trop.

    « Bonjour. »

    Ah... Que c'était embêtant.. Elle ne tenait pas à la vie pour me parler de la sorte. Quand on s'adressait à moi, c'était par rendez-vous et sur un tout autre ton que celui qu'elle venait de me sortir. Mains dans les poches, je tournais légèrement la tête pour voir qui était cette personne suicidaire. Une fille. Bien entendu. Plus petite que moi.... Cela va de soi.. Alors mon regard hautain se posa sur cette peste. Que me voulait-elle ? Ce n'était pas une fan, sinon elle m'aurait parler autrement. Mon cerveau de génie marcha un peu plus vite qu'à la normal, jusqu'à qu'il retrouve cette face dans ma cervelle. Dans un dossier.. J'avais vu cette tête dans un dossier que le Boss m'avais prêté... Une futur membre, n'est-ce pas ? Et bien... Cale allait être amusant....

    - Quoi encore ? Tu devais pas être chez ta mère, gamine ?

    C'était partit... Que le jeu commence. Premièrement, je ne faisais que de la provoquer, pour voir si le jeu pouvait avoir des suites. Au vu de son air, elle allait mordre à pleine dents à la provoque. Ou pas, après tout, un dossier pouvait se tromper, quoi que ceux de Pâques étaient trop précis pour ça, surtout si c'est une futur membre. Un sourire sadique ornait mes lèvres parfaites. La gamine ne voulait pas bouger ? Et au fait, que faisait-elle ici ?»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: #_ Rencontre { PV Aleks }

Message par Doll le Dim 11 Avr - 22:08

    Un garçon. Jeune, plutôt mignon, blond aux yeux verts comme les princes de contes que les petites idiotes filles de familles aisées ou moyennes lisent quand elles sont petites. Celui qui était en face de lui était le type exact de personne sur lequel elle craquaient dans les extrêmes de facilement de la facilité. En fait, Doll était sure et certaine que si il était célèbre, il avait beaucoup de groupies complètement malades… Pardon, de fan-girls prêtes à tout pour s’approprier le cœur de l’adolescent aux cheveux d’or. Il ne manquerait plus qu’il se cache derrière un masque de douceur comme un prince charmant, et ce serait vraiment le pompon. Pourquoi se cacher derrière un masque? Parce que vu le regard qu’il lui adressait à l’instant même, il n’était sans doute pas vraiment très aimable, surement encore moins que la jeune fille. Et franchement, il faut aller le chercher pour être pire qu’elle. Et puis, en parlant de fan… De célébrité… La future détentrice de Shugo Chara eut un déclic. Elle avait déjà vu ce visage quelque part. Non pas à la télé. Mais, surement sur une des nombreuses affiches qui trainaient accrochés sur les murs ou poteau de la ville. Ce devait surement être un de ceux qu’elle avait arraché en trouvant que la perso dessus n’avait pas vraiment une tête qui lui revenait. Un arrière-regard hautain, qui clamait de tout son cœur qu’il méprisait la personne en face de soi. Surement pas détectable pour une groupie sans cervelle qui ne voyait pas les défauts, mais très facile pour Doll qui avait été habituée à ce qu’on lui adresse des regards pareils. Il avait sans doute tout fait pour que ce détail ne se remarque pas, mais il reste toujours une lueur de mépris quand la personne que l’on regarde est prise pour inférieur. Et c’est dans les extrêmes du désagréable, de faire sentir par un seul regard, sans paroles, que la personne en face de vous est inférieur. Et ce regard, la, à l’instant, elle le ressentait. Elle ne se contentait pas de le voir cette fois, chez ce garçon. Elle sentait. Il la mettait mal à l’aise. L’horreur. Comment quelqu’un comme lui pouvait-il être dans une compagnie qu’elle aimerait tant intégrer? Enfin… Non. La question ne se posai même pas. Gamin horrible ou non, elle ferait partie de l’Easter, coute que coute. Pour savoir ce qu’ils faisaient là-bas, ce qu’ils pouvaient bien imaginer. Et puis… Son petit doigt lui disait qu’elle allait y entrer forcément, qu’elle s’y soit intéresser à cet instant ou non. La rencontre n’avait fait qu’accélérer les choses, à les rendre plus rapide qu’elle ne devaient arriver.

    - Quoi encore ? Tu devais pas être chez ta mère, gamine ?

    Le sang de l’adolescente ne fit qu’un tour. Et maintenant, il commençait à l’insulter? Trop, c’était trop. Elle ne pouvait plus le supporter. Et c’est ainsi que Doll mit une gifle à son interlocuteur, de la façon la plus violente possible. Il ne faut jamais commencer à énerver quelqu’un qui a vécu dans la rue, sinon l’on prends le risque de s’en prendre plein dans la tête après.

    « Tu me regardes avec un regard hautain. Tu m’accueilles avec un quoi encore. Quelle horreur. Regarde toi, ne serait-ce que quelques secondes. REDESCENDS DE TON PIEDESTAL MINCE! »

    Et voila, c’était le premier depuis très à réussir à énerver celle qui s’autoproclamait la Reine de la rue. Le premier. Et, le dernier, elle l’espérait bien. Elle sentait qu’elle allait avoir à le revoir d’ailleurs. Enfin, la colère de Doll n’était pas du tout finie.

    « Tu me demandes si je devrais être chez ma mère. Et toi, hein? Pourquoi t’est pas chez tes parents? Pourquoi t’est ici, à trainer dans un batiment aussi tard? Tu sais, les gens bien intentionnés doivent rentrer chez eux à cette heure-la. Donc, REGARDES TOI! Je rentrerai chez ma mère quand tu rentreras chez la tienne. Et sache que j’ai des amis. Beaucoup d’amis dans le coin. Je peux leur demander n’importe quoi, ils le feront. Qu’as-tu donc à répondre? Tu n’est pas un roi. Moi, je suis une reine. Tu est un occidental arraché à ton pays pas vrai? Il suffit de regarder ton visage. RENTRE CHEZ TOI! Ne te prends pas pour un roi ici, simplement parce que deux sainte nitouches sont venues te voir parce qu’elles sont attirées par quelqu’un d’étranger à leur pays. Ne prends pas les gens de haut. TU M’ENTENDS? NE FAIS PAS CAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

    Sur la dernière phrase, Doll bondit vers Aleks. Non. Non. Non. Elle n’allait pas le laisser passer. Ni son regard, ni sa phrase. Il ne méritait même pas le début d’une tentative de pardon de sa part.

    « Alors, qu’a tu à dire pour ta défense? »

_________________


I'm Addicted to you 'cause you know what you're toxic ~

Toxic - Britney Spears
avatar
Doll
Disciple & Apprenti Déesse élève de Amu-chan &. Modette otaku

Nombre de messages : 1644
Age : 22
Date d'inscription : 22/10/2008

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Je n'en ai pas pour l'instant...

Revenir en haut Aller en bas

Re: #_ Rencontre { PV Aleks }

Message par Invité le Mer 28 Avr - 20:48

« Gamine ! »


    « Oh ? Une gifle ? C'est vrai que chez les filles, les griffes étaient les principales armes qu'elles avaient. Mais ce n'était pas parce que c'était une fille que j'allais la laisser filer. Un Roi ne se fait pas gifler si facilement. C'est alors que mon sourire sadique s'élargit, une main se plaça à l'endroit de la frappe, je laissais mon visage sur le côté pour la regarder quelques instants plus tard de haut, toujours et encore. Hinhin ~ Le jeu pouvait commencer alors. Je savais qu'une petite insulte ferait réagir cette fille. Rien qu'à voir sa tête, elle savait se battre. Voilà qui était intéressant... Je remarquais aussi qu'elle n'avait pas de Shugo Chara.. Mais peut-être que cela n'allait pas tarder. Il lui serait facile de faire un voeu et puis pof ! Un oeuf à briser. Quel beau passe temps j'avais là... Briser les gardiens de personnalité des autres, les voir pleurer d'avoir perdu quelque chose dont ils ne connaissaient même pas l'existence.. Et cette fille avait l'air intéressante à manipuler.

    « Tu me regardes avec un regard hautain. Tu m’accueilles avec un quoi encore. Quelle horreur. Regarde toi, ne serait-ce que quelques secondes. REDESCENDS DE TON PIEDESTAL MINCE! »

    Hum... Voilà une fille qui avait du caractère. Rien à voir avec celles qui se disent fan de moi alors qu'elles ne me connaissent même pas. Tout ce qu'elles ont, c'est mon nom, mais rien d'autre. Elles ne savent pas pour mon visage, mes manières, mes pensées, mon passé. Et la petite qui se dressait devant moi avait le cran de me défier alors qu'elle fait bien une tête de moins que moi. J'en rirais presque.... Je devais lui apprendre les bonnes manières ? Ou devrais-je la tuer ? Non, la dernière solution risquait d'être un peu trop rapide et ennuyante. Je perdais mon imagination depuis quelques temps... je devrais remédier à cela. Mais plus tard, pour le moment, j'avais une gamine sur le dos. Remontée à bloc je dois dire. Pour une simple phrase my God... Les Japonaises ne savaient donc pas se tenir ? Il est vrai qu'elle était différente, mais il n'empêche que réagir aussi agressivement, c'était spécialement réservé aux garçons -je pense.

    « Tu me demandes si je devrais être chez ma mère. Et toi, hein? Pourquoi t’est pas chez tes parents? Pourquoi t’est ici, à trainer dans un batiment aussi tard? Tu sais, les gens bien intentionnés doivent rentrer chez eux à cette heure-la. Donc, REGARDES TOI! Je rentrerai chez ma mère quand tu rentreras chez la tienne. Et sache que j’ai des amis. Beaucoup d’amis dans le coin. Je peux leur demander n’importe quoi, ils le feront. Qu’as-tu donc à répondre? Tu n’est pas un roi. Moi, je suis une reine. Tu est un occidental arraché à ton pays pas vrai? Il suffit de regarder ton visage. RENTRE CHEZ TOI! Ne te prends pas pour un roi ici, simplement parce que deux sainte nitouches sont venues te voir parce qu’elles sont attirées par quelqu’un d’étranger à leur pays. Ne prends pas les gens de haut. TU M’ENTENDS? NE FAIS PAS CAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

    Et puis elle se jeta sur moi. Façon de parler. Alors que j'étais à terre, la gamine avait l'air d'avoir des envies de meurtres. Humph... je souris. Qui avait oublier un bébé en crise ici ? Alors qu'elle me demandais ce que j'avais à dire pour ma défense, j'en profiter pour lui donner un coup de tête sur la sienne, le temps de m'échapper de ses petites griffes impertinentes. Profitant d'une ouverture, j'agrippais avec force ses cheveux d'une main, les yeux brillants d'une colère naissante. "Ne fais pas ça". Ahaha ! Personne ne me donnait d'ordres. Le Boss même ne m'en donnait pas. Alors ce n'allait pas être cette pseudo-reine de pacotille qui allait me dicter ma conduite.

    -Quel dommage.... Je ne suis pas d'une humeur assez jouissive pour suivre les ordres d'un bébé de la rue. Tu n'es pas une reine. Je suis un roi. Et je vais te le prouver.

    Je la plaquais alors à terre, ma main gauche agrippant sa tignasse. Visage à terre pour elle, je mis mon poids sur son dos. A cette heure, il n'y avait plus personnes. Et si elle avait tant d'amis, qu'elle crie, qu'elle les appelle. Je n'ai pas peur d'elle. Bonne chance, shorty.»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: #_ Rencontre { PV Aleks }

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum