Le cri de l'oiseau. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Lun 21 Déc - 12:47

Tsubaki Azuka



Il était encore tôt quand Tsubaki avait décidée d'aller s'isoler dans la forêt non loin de chez elle. Le Soleil pointant à l'horizon baignait le arbres enneigés d'une pâle lueur d'or, tandis que chantaient les premiers oiseaux pour saluer l'Astre du Jour. La jeune fille eut un frisson et ressera son écharpe. L'Hiver était désormais bien là et le froid s'était installé tel un roi qui devient maitre d'un pays. Un maitre au souffle glaçé apportant avec lui la fureur du blizard... "Quelle idée d'aller se prommener dans les bois par un temps pareil!", aurait dit un des camarades de classe de la collégienne. Mais celle-ci s'en fichait, car de toutes façons elle détestait les autres élèves, qu'il s'agisse de leur manière de penser ou du reste... Elle leva son nez rougit par le froid vers le ciel opaque. Aucun nuage n'y passait, ou alors ils recouvraient l'integralité des cieux, ce qui leur donnaient cette peu chatoyante teinte. Sur les flaques d'eau mirait parfois des reflets orangés apportés par l'aurore, mais disparaissant bien vite sous une nappe de brouillard grisâtre qui flottait parêsseusement entre les immenses troncs endormis.

Tsubaki sauta avec légereté par-dessus une souche et continua sa marche. Pour aller où? Elle-même l'ignorait... elle ferait demi-tour seulement quand elle ne pourrait plus avançer... elle entendit un murmure et fit rapidement volte-face. Rien. Pourtant elle aurait jurée que quelqu'un la suivait. Elle avait dût sans doute rêver... Un autre cri retentit, mais cette fois, ce fut celui d'un oiseau. Un merle aux plumes d'ébène qui sautillait frénétiquement sur le sol couvert de neige, laissant derrière de fines empreintes. Tsubaki sourit. Elle voulu le suivre à travers les broussailes, mais eut trop peur de l'effrayer: il avait déjà du mal à trouver de quoi manger, il n'avait pas besoin qu'on le dérange! La jeune fille avait un grand respect pour les animaux, créatures si mystérieuses et méconnues des Hommes... d'un coup d'aile grâcieux, le merle prit son envol à la cime des arbres, tandis que ses trilles cristalines résonnaient au creux de son oreille.

Soudain, elle se retourna une deuxième fois. Cette fois-ci, pas de doute possible: on la suivait! Elle fronça les sourcils, s'attendant à voir surgir n'importe qui. De toute façon, elle savait se défendre au cas où l'inconnu lui veuille du mal...
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Mar 22 Déc - 1:20

Misaki devait compléter ce petit carnet si mystérieux. Habillée de son jogging bleu, d'un gros pull assorti, de ses baskets et de son petit sac à bandoulière, elle avait aperçu une des personnes de sa liste. Elle l'avait suivie jusque dans les bois et pour l'instant, Misaki pensait avoir été à peu près discrète. Elle sautait très doucement d'arbre en arbre afin de ne pas faire tomber la neige et d'éveiller des soupçons. Elle vit plusieurs oiseaux s'envoler. C'était très étrange : en hiver, les oiseaux avaient migré ... Mais, peut importe : l'important, c'était de récolter des informations ! Mais comment ? Parce que, en la suivant, elle n'allait pas connaître cette jeune fille ...

A un moment, Misaki glissa légèrement sur une branche qui était gelée par le froid et elle s'écrasa à terre derrière un des arbres. A présent, elle avait mal à la jambe et ça la ralentissait ...

Misaki était restée pendue par un pied à un des arbres lorsque la jeune fille se retourna. Instinctivement, Misaki remonta extrèmement vite dans l'arbre et tacha de ne pas faire plus de bruit qu'un félin qui va bondir sur sa proie.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Mar 22 Déc - 10:48

Tsubaki perçut un crissement contre l'écorce gêlé, mais ne vit rien qui pouvait s'apparenter à un être humain... Elle tourna un peu autour du tronc suspect, puis ne voyant rien, finit instinctivement par lever les yeux vers la cime. C'est là qu'elle vit une jeune fille, d'à peu près le même âge qu'elle, perchée silencieusement sur une branche. Elle sursauta en la voyant là, comme parée à bondit tel un félin en chasse, et eut un mouvement de recul. Mais après réflexion, l'inconnue ne semblait pas lui vouloir de mal... Tsubaki s'aprocha timidement du perchoir et pour une fois, avec un très léger sourire, entamma la conversation en premier:

-Heu, bonjour...

La collégienne se sentait idiote. Mais que dire d'autre devant une scène comme celle-là? Se présenter? Non, elles venaient à peine de se rencontrer, pas la peine non plus d'être trop confiante envers quelqu'un qu'elle n'avait jamais vu avant! Fuir? Non, elle n'était pas lâhce! Et si cette autre fille était également à l'académie? Peut importe: si c'était le cas, elle le saurait très bientôt...
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Mar 22 Déc - 11:56

Misaki eut un petit sourire en coin : discrétion fichu. Elle descendit doucement de cet arbre enneigé et posa les deux pieds dans la neige qui était bien épaisse. Sans hésiter une seule seconde, elle dit :

-Bonjour, je m'appelle Misaki. Et toi ?

Misaki regardait Tsubaki. Après cette rencontre, elle aura récolté plusieurs informations très intéressantes pensait-elle.

Soyuki, elle, examinait la jeune fille. C'était étrange de voir une petite diablesse toute vétue de rouge et de noir dans un paysage enneigé. Plusieurs oiseaux s'envolèrent, peut être à la vue de Soyuki, qui sais ...
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Mar 22 Déc - 12:15

-Bonjour, je m'appelle Misaki. Et toi ?

Tsubaki fut soulagée de cette sympathie à son égart et n'hésita pas non plus à répondre avec entrain, une autre facette de sa personnalité prenant le dessus sur son esprit si compliqué. Elle sourit à nouveau, mais cette fois, ce n'était pas ce sourire gêné qu'on ne peu en général s'empêcher de faire face à un inconnu. Non. C'était plutôt un sourire chaleureux qui illuminait joyeusement son visage pâle et son regard énergique:

-Moi c'est Tsubaki!

Elle fronça légerement les sourcils, signe qu'elle était en pleine réflexion. Tout en considérant cette nouvelle connaissance, il lui semblait l'avoir déjà vu quelque part... vaguement, certes, peut-être simplement dans la rue, mais son visage lui disait quelques chose...

-Tu ne serait pas à l'académie Seiyô?, continua la jeune fille d'un air intrigué.

Tsubaki était en dernière année, dans la classe Etoile du collège... ne passant déjà pas beaucoup, voire pas du tout de temps avec ses camarades de classe, elle n'allait pas non plus aborder ceux des autres niveaux! Mais Mizaki semblait être quelqu'un d'agréable, à qui on pouvait se fier. Tsubaki avait un bon flair pour reconnaitre ces gens là... c'était comme si quelque chose de spécial émmanait d'eux, quelque chose qu'elle-même ne saurait expliquer... un aura gentillesse peut-être. Ou bien autre chose?...
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Mar 22 Déc - 12:22

Misaki sourit à cette question pas très étrange.

-Si, si tout à fait. Je suis en première année de collège, dans la classe de la Lune. Toi, tu es dans la classe de l'Etoile si je ne me trompe pas.

Misaki ne se trompait pas et elle le savait. En même temps, avant de suivre cette jeune fille, elle s'était renseignée. Comment ? Et bien, en s'introduisant à Seiyô et en prenant dse dossiers réservés aux gardiens. C'était sa méthode habituelle pour se renseigner sur les élèves de Seiyô. Cela fit penser à Misaki qu'elle n'avait des amies qu'en dehors de l'académie ... Ce n'était pas si grave. Elle n'avait pas besoin de milliers d'amis.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Mar 22 Déc - 12:54

-Si, si tout à fait. Je suis en première année de collège, dans la classe de la Lune. Toi, tu es dans la classe de l'Etoile si je ne me trompe pas.

Tsubaki fut heureuse de l'aprendre: si Misaki et elle étaient dans la même académie, cela signifiait qu'elles pourraient garder contact! *Pas la peine de me faire des idées non plus... si ça se trouve, elle va me trouver bizare et m'envoyer ballader...*, songea la jeune fille en passant d'un geste bref une mèche chatain clair derrière son oreille. Puis avec bonne humeur, elle répondit:

-Exactement. On a dût déjà s'entre-voir...

'S'ente-voir" était une excuse bien légère, car Tsubaki se demandait bien, en réalité, comment cette élève de la Classe Lune en savait autant sur elle... En tout cas, elle devait être très discrète et ne pas avoir son pareil pour récolter ça-et-là tout un tas d'informations!


-Et que fais-tu ici? Toi aussi tu aime les promenade en forêt?, reprit-elle pour changer de sujet.

Car c'était bien la question qu'elle se posait depuis la seconde même où elle avait Misaki vu perchée sur un arbre... ques faisait-elle si tôt, par un temps pareil au milieu des arbres enneigés? En même temps, la question étaoit valable aussi pour elle-même et allait sans doute se retourner contre elle...
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Mar 22 Déc - 13:10

-Euh ... Oui ! J'aime regarder ces arbres enneigés dans le froid de l'hiver et ces rares oiseaux qui chantent le chant de l'hiver.

Misaki mentait encore et encore ... Elle avait peur que le sixième sens de Tsubaki lui fasse découvrir ces mensonges.

Soyuki se posait sur l'épaule confortable de sa maîtresse et contemplait ce beau paysage enneigé. Elle s'amuser à effrayer quelques oiseaux qui cherchaient vainement un peu de nouriture. Le shugo chara maléfique faisait des slaloms entre les arbres enneigés et elle donnait des petits coups aux arbres pour faire tomber la neige.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Mar 22 Déc - 13:38

-Euh ... Oui ! J'aime regarder ces arbres enneigés dans le froid de l'hiver et ces rares oiseaux qui chantent le chant de l'hiver.

-Hé, hé , m-moi aussi!...bégeya Tsubaki en faisant semblant de la croire.

*Je ne sais pas mais... j'ai comme l'impression qu'elle ment*, pensa-t-elle en luttant contre la nervosité qui soudain l'envahissait. *Roh, si elle voit que je suis hypocrite en lui parlant ainsi...*. La collégienne sentit ses jambes trembler, signe qu'elle ne savait plus trop quoi dire sans se sentir idiote... Elle s'ébroua rapidement pour chasser le stress et sursauta en voyant une nuée d'oiseaux s'envoler brusquement non loin des deux jeunes filles. *Un renard?*, songea-t-elle d'abord. Pointant du doigt les broussailes, elle se tourna vers Misaki.

-Hey! Tu as vu ça? Un animal doit se cacher par là-bas!

Toute joyeuse à l'idée d'observer la bête qui avait fait fuir ces pauvres oiseaux cherchant désespérément à manger, elle accouru vers la cachette preque dépourvue de feuilles et se pencha. *Je ne vois rien... oh, après tout, ça devait être une martre ou quelque chose du genre...* Elle se releva, un peu déçue, mais de toute façon, ne s'attendait pas à voir quelque chose d'incroyable...

-Pas grave. Après tout, c'était peu-être une fée!, plaisanta-t-elle avec toute l'inscouciance du monde.

Elle se tut, se rendant compte qu'elle racontait absolument n'importe quoi... des fées? Et puis quoi encore!? C'était officiel: Misaki allait vraiment la croire folle! Elle s'incilna légerment, toute confuse.


-Heu, n'écoute pas ce que je dis... parfois je ne sais pas ce qui me prend de dire des choses pareilles!, s'écria-t-elle avec gêne.
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Mar 22 Déc - 14:04

-Hé, hé , m-moi aussi!...

Misaki savait que Tsubaki savait qu'elle mentait. Mais elle s'en fichait. Misaki entendit un bruit plutôt étrange, elle regarda et vit Soyuki, cette petite diablesse qui avait raté son coup et qui était couverte de neige. Misaki se retenut d'exploser de rire. Elle entendit sa nouvelle amie dire :

-Hey! Tu as vu ça? Un animal doit se cacher par là-bas!

Ca la brûler de lui dire : "Non, c'est Soyuki !" mais elle ne comprendrait pas. Donc elle suivit cette non-détentrice de shugo chara jusqu'à l'endroit où Soyuki enguirlandait Misaki. Evidemment, c'était forcément de sa faute ! Misaki était morte de rire à l'intérieur. Et Soyuki qui était en train de lui dire :

-Arrête de te moquer de moi ! Je t'ordonnes d'arrêter !!

Misaki vit l'air déçu de son amie. En même temps, elle devait s'attendre à quelque chose d'anormal ... Et non, c'était juste Soyuki qui faisait des bêtises ... Rien d'inhabituel !

-Pas grave. Après tout, c'était peu-être une fée!

Misaki sourit à cette idée qui n'était pas entièrement fausse.

-Oui, ça doit être ça !

Misaki sourit à cette collégienne qui avait 2 ans de plus qu'elle.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Mar 22 Déc - 15:46

-Oui, ça doit être ça !

Tsubaki fut bien étonnée d'entendre ce genre de réponse de la part de quelqu'un d'autre qu'elle... bon, au moins, elle ne se sentait plus si différente! A moins que Misaki soit aussi cinglée... ah mais non, quelle idée! Elle était tout à fait normal, juste un peu imaginative, tout comme elle. Elles pourraient même bien s'entendre...

-Dis, tu as beaucoup d'amis dans ta classe?

Elle savait que cette question était des plus indiscrète et qu'en la posant, elle risquait une bonne dispute, oire même une gifle ou quelque chose du genre, mais on obtient rien dans la vie sans rien tenter! Si c'était le cas, et que Misaki avait tout une bande d'amis, alors qu'est-ce qui faisait la différence entre les deux jeunes filles? L'aparence? Il était vrai que son aparence physique importait peu aux yeux de Tsubaki, mais elle n'allait tout de même pas à l'académie habillée en homme des cavernes! Mais alors quoi donc!?... quoi donc faisait ce mur invisible entre les deux élèves?...
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Mar 22 Déc - 21:53

Misaki se demandait pourquoi Tsubaki lui avait posé cette question. Peut être par curiosité ... Non, c'est parce qu'elle n'a pas d'amis de sa classe et elle voulait savoir si c'était le cas aussi pour Misaki.

-Non. Pourquoi cette question ?

Même si Misaki connaissait la réponse, elle voulait savoir l'avis de Tsubaki sur la raison qui l'a poussée à poser cette étrange question. Soyuki continuait à effrayer des oiseaux sauf que là, elle leur lançait des petites boules de neiges dessus pour qu'ils s'envolent.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Mer 23 Déc - 13:22

[Tu peux purifier les oeufs X?]


-Non. Pourquoi cette question ?

Tsubaki frissonna. Elle avait parlé trop librement... son manque de tact lui coûterait un jour très cher, elle le savait... mais cette inscouciance enfantine qu'elle avait toujours, ce côté raleur et téméraire qui lui attirait toujours des ennuis, ce côté là faisait son charme et elle en était assez fière...

-Heu, juste par curiosité...,
murmura-t-elle tandis que son visage prenait une teinte mélancolique.

Tandis que son esprit s'assombrissait, son attention fut à nouveau attirée vers les broussailes, où une nouvelle nuée d'oiseaux s'envolait avec panique. Elle fit un pas en avant, mais s'immobilisa, le regard éteint. A quoi bon? Elle ne verrait rien d'autre là-bas que de la neige couvertes des empreintes entre-mêlées des volatiles affamés... et puis c'est quoi un oiseau? Un tas de plumes et d'os avec une cervelle à peine visible à l'oeil nu? Pourquoi donc s'interessait-elle à ces stupides piafs? Elle devait revenir sur terre... ouvrir les yeux: après tout, elle n'était plus intelligente qu'eux... Elle soupira en revenant à sa position initiale. Tout d'un coup, la motivation qui l'avait poussé à venir ici, dans ces bois si splendides et silencieux, s'évanouie telle les fragiles fleurs à l'aproche de l'hiver... Misaki la regardait, mais la jeune fille de la Classe Etoile ne prit même pas la peine de se retourner pour voir comment elle réagissait. Après tout, qu'est-ce que ça changerait? Rien. Rien ne changerait dans sa misérable vie. Inutile. C'était bien le mot qui décrivait son existence... Inutile. Elle sentit son estomac se nouer. Elle repensa à la veille, à l'académie, quand quasiment toute la classe lui avait rit au nez quand elle avait tentée de donner un coup de poing à son voisin de table, qui l'insultait et la traitait de cinglée. Elle avait trébuchée et manquée son coup, et s'était retrouvée affalée à terre, en larmes... Pourquoi le sous-estimait-on ainsi? Etait-elle inférieure aux autres? Où bien pas à la hauteur. N'aurait-elle jamais dût naitre? Tsubaki se crispa.

-J'en ai assez...,
murmura-t-elle.

Elle se sentait mal. Très mal. Non seulement son coeur se serrait, mais à chaques secondes qui s'écoulaient, elle avait l'impression que quelque chose l'envahissait. Comme un aura maléfique... en temps normal, elle se serait débattue, mais cette fois-ci, tout espoir de résister l'avait abandonné.

-Qu... qu'est-ce qui m'arrive?..., gémit-elle en se laissant tomber à genoux dans la neige.

Elle se tordait de douleur, et une larme perla même à ses yeux. Elle bondit sur ses pieds.

-J'en ai assez! hurla-t-elle à plein poumons.

Tous les oiseaux des environs partirent à tir d'aile avec des cris terrorisés. Même la voix de Tsubaki s'était transformée... elle était devenue effrayant et désagréable. Son raisonnement métalique aurait même apeurée un adutle. "Chara Change!...", ricanna une petite voix. La collégienne avait les mains tremblantes, comme prête à étrangler quelque chose. Elle toisa Misaki avec une haine déconcertante. "Elle" était un therme inaproprié... car désormais, ce n'était plus elle qui parlait, mais un petit oeuf maléfique marqué d'un X qui flottait à côté d'elle... Elle pointa le doigt vers Misaki, ses yeux voilés par l'hypnose.

-Tu mens! Je suis sûre que tu à plein d'amis! cracha-t-elle avec mépris.
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Jeu 24 Déc - 14:21

Misaki soupira en regardant ce petit oeuf X. Pendant un instant, elle se demanda comment une si petite chose pouvait faire des choses aussi horribles ... Enfin, peut importe ... Le petit shugo chara habillé comme un diable arriva en jubilant. Soyuki regarda Misaki d'un air "On fait comme d'habitude ?" et Miskai hocha la tête comme pour répondre à cette question inaudible.

-Je ne mens pas. Je n'ai pas beaucoup d'amis mais ce que je sais, c'est que tu es une personne sympathique. Ceux qui te daidègnent sont des crétins, des imbéciles. Tu sais, j'ai toujours été seule. Peut être que toi, je ne sais pas, mais ce que je sais, c'est que je suis moi et que je le resterais. Même si on me pointe du doigt, même si on m'insulte, je suis moi et personne d'autre.

En prononçant ces paroles, Misaki était vraiment sincère. Elle fit un chara change et regarda cet oeuf X.

*Je suis déjà plutôt fatiguée ... Ca va pas le faire ... Mais bon, je ne peux pas la laisser dans un tel état ...*

Misaki fit apparaître sa fourche et, profitant des arbres et de la neige, elle en envoya sur son ennemi et elle se cacha parmi ces beaux arbres paisiblement enneigés.

Soyuki, de son côté essayait de distraire l'oeuf X afin que Misaki puisse frapper sans subir les attaques de ce petit oeuf ridicule.

Comment un oeuf avec un X dessus pouvait faire autant de mal ? Enfin ... Misaki peut parler ... Elle qui a créé tant d'oeufs X ... Et qui les a purifier ... Et pourquoi ? Pour trouver l'embryon .. Quelle excuse stupide ... Après tout, ça ne servait à rien. Elle n'avait pas besoin de l'embryon pour chanter.

Mais bon, ce n'est pas le moment de se plonger dans des pensées plus ou moins étranges donc Misaki arrêta de penser à tout ça et se précipita sur l'oeuf en évitant ses attaques ou en les transperçant grâce à son arme venue des entrailles de l'enfer.

Elle planta cette grande fourche rougeâtre en plein milieu du X blanc de cet oeuf répugnant et commença à activer son pouvoir. la fourche s'illumina d'une lueur maléfique tout comme le X. Cette lueur rouge colorait la neige. On aurait dit du sang gelé ...

La fourche s'enfonça un peu plus dans la marque qui traversait l'oeuf noir et qui était devenue rouge tout comme l'arme de Misaki. Misaki eut un regard pour son amie qui était contrôlée par la puissance maléfique de l'oeuf. Puis elle se reconcentra sur la purification de ce machin blanc et noir.

Le X commença à disparaître petit à petit et tout l'oeuf s'illumina d'une couleur rouge. La couleur noire n'était plus très noire, on aurait dit un mélange de beaucoup de rouge avec un peu de noir. Le X se brisa et la lueur rouge laissa place à une lueur blanchâtre.

L'oeuf était redevenu sain et la fourche alla se planter dans un des arbres couvert de neige avant de disparaître. L'oeuf retourna dans le corps de Tsubaki et Misaki s'effondra dans la neige qui avait repris une couleur normale. Elle n'était même plus sûre de pouvoir se relever tellement la fatigue l'envahissait.

[Wa ! J'ai écrit tout ça *-* !]
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Jeu 24 Déc - 19:24

Tsubaki n'aurait vraiment sût décrire ce qui venait d'arriver. C'est comme si durant de longues minutes, elle avait été plongée dans une torpeur aussi infernale que maléfique... une torpeur durant laquelle il lui avait semblé entendre parler. Tantôt des cris horribles lui disant d'abandonner, que la vie ne vallait pas la peine, et puis un autre, incarnant comme l'espoir... son corps était engourdi et elle n'arrivait plus à le contrôler. Mais le pire était qu'un petit être malveillant l'avait forçé à dire des choses qui ne lui ressemblaient pas. Le voile sombre qui lui couvrait aussi bien les yeux que l'âme, s'en alla doucement tandis qu'elle sentait quelque chose d'immaculé entrait en elle... elle se sentait soudain beaucoup mieux.

Ses paupières papillonères et avec un air à la fois absent et soulagé, elle posa sa main nue dans la neige pour essayer de se relever. Elle retomba la première fois, puis la deuxième, mais avec un peu de percévérence, réussit finalement à se mettre debout. La colégienne s'étira longuement, comme si elle sortait d'un sommeil qui avait duré un siècle. Et puis, la vue de tous ces sapins enneigés lui rafaraichirent la mémoire: la ballade dans les bois, cette rencontre avec Misaki... Mais où était-elle d'ailleurs? Elle regarda autour d'elle, et vit sa silhouette un peu plus lon, assise dans la poudreuse. La jeune fille semblait épuisée... Tsubaki accouru vers elle, croyant au début qu'elle s'était fait attaquée... impossible, elle aurait vu la personne qui s'en serait pris à elle, et l'aurait défendu! Quoique, était-elle vraiment bien là? Tout s'embrouillait dans sa tête, mais curieusement, depuis cet incident inexpliquable, elle sentait qu'en elle, une sorte de sérénité inhabituelle avait pris le dessus...


-Misaki!!, s'écria-t-elle en manquant de trébucher sur une racine.

Elle freina juste à côté d'elle, se mit à genoux et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Son coeur battait à la chamade.

-Q-que s'est-il passé? J-j'étais là et pourtant je..., demanda-t-elle d'une voix tremblante.
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Jeu 24 Déc - 21:54

Misaki, complètement épuisée, regarda un petit moment la main que Tsubaki venait de lui tendre avant de la saisir et de se relever tant bien que mal. Elle s'appuya sur un arbre et regarda Tsubaki. Elle posa sa main sur l'épaule de son amie comme pour la rassurer.

-Ne t'inquiète pas, tout va bien maintenant.

*A part moi .... *

Soyuki voleta un peu avant de se poser sur cette douce neige. Elle fit son rire maléfique qui était une sorte de preuve de sa victoire. Puis elle eut un petit regard pour sa maîtresse qui s'était effondrée dans la neige un peu plus tôt. Elle vit qu'elle s'était à peu près relevée mais que ça n'allait pas durer ...

En effet, Misaki glissa à cause de l'écorce gelée et se retrouva assise dans la neige adossée à cet arbre. Elle se sentait mal. A la fois le froid, la fatigue et une force mystérieuse qui la berçait maléfiquement. Le voile qui couvrait ses yeux devint de plus en plus dense jusqu'à ce qu'elle tombe la tête la première dans l'épaisse neige de l'hiver : elle s'était évanouhie.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Sam 26 Déc - 12:50

Misaki regarda un moment la main de la collégienne, comme hésitant à la saisir. Son regard semblait étrangement vide... Tsubaki ne comprenait pas ce qui avait pût l'épuiser à ce point, elle qui était il y a quelques minutes en forme. Sa nouvelle amie finit tout de même par la prendre et se releva péniblement. *C'est vraiment bizare*, songea la jeune fille en considérant la mine maladive de Misaki. Celle-ci s'efforca d'essayer de la rassurer, mais l'on voyait bien qu'elle agissait seulement afin de ne pas l'affoler:

-Ne t'inquiète pas, tout va bien maintenant.

Elle resta quelques secondes immobile, comme si une force indescriptible pénétrait en elle, l'empêchant de faire quoi que ce soit. *Et si il m'était arrivée la même chose? Mais alors comment dois-je faire pour qu'elle aille mieux*, se demanda intérieurement la jeune fille, tandis que la brise froide balayait ses long cheveux châtains. Un oiseau noir chanta, perché sur une branche gelée à la cime d'un sapin. Tsubaki fit volte-face et eut un frémissement en constatant que le volatile semblait toiser les deux filles. C'était une corneille, étirant acitvement ses ailes sombres et faisant claquer son large bec jaune, comme si elle annonçait un présage funèste... puis, elle s'envola de son perchoir et rasa le sol enneigé en croassant. Tsubaki nétait pas superstisieuse et savait qu'il s'agissait simplement d'un signe annonçant du mauvais temps. *Pourvu qu'il n'y est pas de tempête de neige... on serait très mal.* Mais tandis qu'elle imaginait le pire scénario possible, elle entendit un craquement d'écorce et sentit une seconde plus tard le poids du coprs de Misaki s'abattre sur elle. Elle s'était évanouie! *Oh, mon Dieu! Que dois-je faire!*

Elle voulue fouiller dans sa poche pour en tirer son téléphone portable et contacter les urgences, mais s'apercut avec horreur qu'elle l'avait laissé chez elle! *Rah, je savais que j'aurais dût le prendre!*, râla-t-elle mentalement en réfléchissant à toute vitesse à ce qu'elle pouvait faire pour sauver Misaki. Mais aucune illumination ne voulut faire surface, et elle se sentit obligée d'avoir recourt à une solution classique: la porter jusqu'à chez elle. Sa maison n'était qu'à deux pas des bois, mais elle y avait beaucoup avançé et elle devait faire vite avant que la neige ne se déchaîne... elle prit donc son amie sur son dos et commença à avançer d'un pas actif, malgré la douleur. Heureusement pour elle que Misaki était plutôt légère! Si c'aurait était l'inverse, elle n'aurait jamais pût porter Tsubaki ainsi, car elle était bien trop lourde, bien qu'elle soit de corpulence mince.
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Sam 26 Déc - 15:28

Pendant son inconscience, Misaki rêvait ... Ou plutôt, cauchemardait ...

Elle était entourée de noir. Une aura maléfique planait, elle le sentait. L'oeuf de Soyuki apparut devant elle. Il n'avait pas éclos. Misaki appela Soyuki mais pour seule réponse, son oeuf flottait entouré de cette aura maléfique. Un X commença à apparaître sur cet oeuf. Quelque chose envahissait Misaki, l'aura maléfique était entrée en elle.

-Tu ne pourras jamais surpasser Utau ... Tu es trop faible pour cela ! Tu ne peux même pas faire de chara nari ... Tu es la plus faible de l'Easter !

-N... Non ... C'est faux ... Je la surpasserai ! Je ne suis pas faible ! Je n'ai pas besoin de chara nari pour réaliser mon rêve !

Misaki se réveilla en sursaut et s'aperçut que Tsubaki était en train de la porter sur son dos.

-Tsubaki ... Ne t'inquiète pas, je vais bien ...

Misaki avait repris des couleurs et elle se sentait mieux. Elle se pensait capable de marcher. Elle repensa à cet horrible cauchemard et s'assura que Soyuki était toujours là. En effet, le petit shugo chara était posé sur sa tête.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Lun 28 Déc - 20:01

(Désolée du retard... Embarassed )

-Tsubaki ... Ne t'inquiète pas, je vais bien ...

Tsubaki déposa son amie sur un rocher brillant de neige, sans doute aplati par des années d'érosion, et vit que son visage avait repris des couleurs: effectivement, elle avait l'air d'aller beaucoup mieux... mais Tsubaki s'inquiettait quand même pour elle, et comme elle sentait une puissante tempête glacée progresser non loin de là, elle se hâta de la remettre sur son dos. Mais son effort fut intuile, car Misaki put se lever et même marcher sans peine, malgré cette profonde lueur de déséspoir dans ses yeux... La collégienne marcha à côté d'elle, aux aguets, prête à la rattraper si elle faisait un nouveau malaise. Mais heureusement, la suite du chemin se déroula sans encombre, si ce n'était que le grondement du vent d'Hiver s'engoufrant entre leurs manteau et sifflants d'un air désagréable à leurs oreilles rougies par le froid. Tsubaki vit au loin le toit de sa maison... il dépassait à l'horizon, derrière les broussailles bordant le sentier juste à la sortie de la forêt.

-On y est presque..., murmura-t-elle doucement à l'adresse de Misaki, craignant pour le moment plus que tout qu'elle ne perde connaissance.

*Finallement, je suis heureuse de l'avoir rencontrée...*, songea-t-elle, elle qui au départ voulait rester seule...

-Tu veux venir chez moi le temps que la tempête se calme? Ne t'inquiette pas, mes parents accepterons!, proposa-t-elle amicalement.
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Lun 28 Déc - 20:15

Misaki regarda un peu Tsubaki avant d'avoir compris tout ce qu'elle avait dit. Puis, elle dit d'une voix un petit peu faible :

-Merci ... C'est gentil ...

Avec un peu de maquillage, Misaki aurait pu jouer le rôle d'un zombie ... Elle avait l'air parfait pour cela et sa démarche était chancelante ... Elle était très fatiguée ... En même temps, après avoir purifié un oeuf alors qu'elle n'était pas au mieux de sa forme ... Ce n'était pas si étonnant que ça ... Misaki regarda avec son regard perdu autour d'elle. Elle cherchait Soyuki qui en fait était sur son épaule.

Les deux jeunes filles arrivèrent devant une grande maison et s'arrêtèrent. Misaki estima la grandeur de cette maison ... Quant à Soyuki, elle était devant la porte et hurlait qu'elle voulait entrer immédiatement ... Misaki eut un moment d'hésitation. Devait-elle entrer ? Elle préféra attendre que Tsubaki entre.
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Tsubaki Azuka le Mar 5 Jan - 20:37

-Merci ... C'est gentil ...

Tsubaki sourit a son amie, mais voyait bien qu'elle était en difficutlé à suivre le rythme de leur fin de marche sous la neige... c'est pourquoi, elle se força à ralentir encore sa vitesse, observant ce paysage familier pour s'apaiser un peu l'esprit... dans sa maison brodant une petite route silencieuse, où passaient parfois quelques promeneurs et leurs chiens, ou des cyclistesla saluant d'un tintement de sonentte, elle y vivait depuis toute petite, et connaissait le coin comme sa poche. Ici, les voitures ne passaient que très rarement, simplement car ce chemin long et tortueux, serpentant à travers les collines immaculées pouvait être évité grâce à de nombreux raccourcis. Elle y vivait donc l'espri serein, mis à part quand elle rentrait le soir, tête basse, repensant aux moqueries qu'ont lui avait affligé tout au long de la journée... Tsubaki soupira en traversant son jardin, et s'arrêta un instant devant sa porte, ayant presque oublié toute précence autour d'elle. Seuls la forte respiration de son ami épuisée lui rappela qu'elle se devait de franchir le seuil au plus vite. Elle s'empressa de passer ce trou béant qui donnait sur une entrée remplie de cadres colorés et de chassures en vrac, et alluma tout de suite la pâle lumière pour ne pas se cogner, même si elle connaissait chaque recoin de chaque pièces de l'habitation... ce n'était de plus pas le cas de Misaki! Elle referma la porte pour empêcher la morsure du vent de nuire davantage en s'engoufrant dans le petit hall avec un hurlement inquiettant, puis se tourna enfin vers la jeune fille mal en point et lança d'un air rassurant:

-Fais comme chez toi! Tu n'auras quà attendre ici que la tempête se calme... vu ton état, ce ne serait pas prudent de resortir avant.

Elle s'en alla dans la cuisine, juste à côté, pour se saisir de deux tasses et préparer des bonnes tasses de chocolat chaud...

-Tu veux quelque chose à boire? proposa-t-elle en l'invitant à s'asseoir dans le grand fauteuil moelleux du salon en attendant qu'elle serve.
avatar
Tsubaki Azuka

Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Pays des bonbons à la violette.
Date d'inscription : 19/12/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Jewel (en oeuf)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Fodukawa Misaki le Mar 5 Jan - 21:26

[Si tu n'a pas remarqué, mes paroles sont en rouge celle de Soyuki en orange et celles des personnages dont je ne me charge pas en bleu cyan x) ]
Misaki se laissa tomber tel un poids mort dans ce fauteuil si accueillant. Elle regarda un instant de ses yeux vides la maison de Tsubaki qui l'avait carrément ... "invitée" si je puis dire. La chanteuse se demandait même si elle était vraiment là. Son corps était là, c'était certain mais son esprit lui ... Etait enfermé dans les méandres de ses cauchemards et de ses peurs. Soudain la voix douce de son hôte transperça la brume qui entourait son esprit confus. Cette jeune fille prononçait les mots suivants :

-Tu veux quelque chose à boire?

Misaki restait un petit moment perplexe ... Avait-elle soif ? Elle ne sentait même pas son corps ... Elle se demandait profondément si elle avait soif ou même faim mais elle n'eut pas de réponse. Ce n'était pas le jour pour devoir purifier un oeuf ... Mais bon, Misaki n'avait pas de chance c'était comme ça ! Une question vint à l'esprit de la jeune fille : "Où est passée Soyuki ?". Pour trouver une réponse à cette question qu'elle se posait si souvent, elle chercha des yeux dans les coins et recoins de la maison. Elle aperçut son shugo chara dans la cuisine à fouiller pour trouver quelque chose à manger ... Soyuki lui ressemblait tellement et si peu à la fois ... Elles avaient des traits de caractères différents, des goûts différents mais malgré ça, elles se comprenaient.

Misaki n'avait toujours pas répondu à la question de Tsubaki ... Elle était un peu gênée malgré son état de zombie. Ne sachant pas si elle avait soif, faim ou même mal, elle répondit :

-Oui ... J'ai soif ...

Au cas où ... Après tout, si elle avait soif mais qu'elle ne le savait pas il fallait bien qu'elle boie quelque chose ! Et, même si elle n'avait pas soif, boire quelque chose lui ferait sûrement du bien et reprendre le contrôle de son corps. Tous les membres de Misaki étaient engourdis et elle pensait ne pas pouvoir marcher ... Elle n'était même pas sûre si on lui lançait quelque chose qu'elle arriverait à le rattraper ... Les seuls repères qu'elle avait, c'était qu'elle était chez Tsubaki, elle savait où se trouvait la maison de Misaki et elle savait également qu'il fesait très froid à l'extérieur ... C'était bien peu de chose pour elle qui savait tout sur tout le monde ...
avatar
Fodukawa Misaki

Nombre de messages : 888
Age : 21
Localisation : Dans le sud ouest x)
Date d'inscription : 02/11/2009

Carnet de liaison
Relations*}.:
Un petit mot*}.:
Vos/Votre Shugo Chara(s)*}.: Soyuki

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cri de l'oiseau. [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum